Você está aqui: Página Inicial / Política / Des logos sur les revers des politiciens?

Política

Eleições 2010

Des logos sur les revers des politiciens?

por Milton Nogueira — publicado 29/07/2010 11h02, última modificação 29/07/2010 12h51
Des logos sur les revers des politiciens?

Des logos sur les revers des politiciens?

Les politiciens doivent porter sur le revers de leur veste le logo des bailleurs de fonds de leur campagne, au moins pendant un mois à leur bureau. Si la médaille est belle chez les athlètes, pourquoi ne le serait-elle pas sur les vestes des sénateurs, maires, gouverneurs et même celle du Président ?

Pendant des décennies, chacun scrute le financement des campagnes électorales, toujours en quête d'arrière-pensées, de soupçons, de révélations tardives, véritable travail de détective mené pour savoir qui a financé le candidat. Parmi les suspects habituels on trouve toujours des entrepreneurs en bâtiment, des églises, des multinationales, des représentants de l’agrobusiness, des agents étrangers et les propriétaires de grands médias…

Si chaque politicien arborait le logo de toutes les sociétés qui ont financé sa campagne, nous saurions dès le premier jour de son mandat celles qu'il représente, sans secret ni soupçon. Nombre d’entre eux seraient heureux de revendiquer qui ils soutiennent : par exemple, les églises évangéliques et l’agrobusiness ne dissimulent pas leur préférence. Ils fonctionnent comme les pilotes de Formule 1, qui mettent fièrement en évidence les compagnies ayant rendu possible la course sur leurs épaules, leur poitrine, leur front. Pourquoi donc ne ferait-on pas de même avec les politiciens?

Certains diront que ce serait contraire à l'éthique. Mais pourquoi ? Certes, il serait contraire à l'éthique de ne pas déclarer publiquement qui vous soutient. Un tel manquement figurerait aussitôt sur le site Web du Conseil supérieur des élections. D'autres allèguent que cela serait embarrassant, voire dégradant. Mais n’est-ce pas pire encore de découvrir tardivement que tel politique aurait reçu de l'argent sale d’une grande compagnie ?

Un politicien honnête n'a plus aucune raison d’occulter les informations sur le financement de sa campagne, puisque la loi électorale le permet aux entreprises et aux organisations de soutien aux candidats.
Plus généralement, un logo devrait être affiché sur le revers de tous les politiciens, de façon transparente et ouverte.

registrado em: ,